Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 14 septembre 2015

CAPA titularisation des agrégés du 14 septembre 2015

La CAPA a examiné la situation de l’ensemble des agrégés stagiaires de l’académie, à savoir les 47 stagiaires dits en situation (issus en majorité de l’interne ou ayant réussi l’externe après une ou plusieurs années d’enseignement en tant que certifiés) et les 49 fonctionnaires stagiaires, issus de l’externe.

Les 47 stagiaires en situation ont tous été titularisés. Parmi les 49 fonctionnaires stagiaires, 40 ont été titularisés, 3 sont en prolongation de stage (situation de collègues n’ayant pas pu faire la totalité de l’année scolaire pour cause par exemple de congé maladie), 2 sont en renouvellement (situation de « redoublement » suite à des insuffisances constatées au cours de la 1° année de stage) et 4 sont licenciés à l’issue de 2 années de stage. Nous avons donc constaté cette année une hausse sensible du nombre de licenciements pour les agrégés. Ils sont au nombre de 4, alors qu’il n’y en avait aucun l’an dernier. Sur les 5 personnes à qui avait été proposé l’an dernier de renouveler leur stage, un seul est titularisé, les 4 autres sont licenciés. Comme quasiment chaque année, on note une particularité en mathématiques puisque 3 propositions de licenciement sur 4 sont dans cette discipline. Ainsi, sur les 7 stagiaires agrégés de mathématiques que comptait l’académie l’an dernier, 3 sont licenciés. Cela interroge d’autant plus que c’est une discipline déficitaire. Nous avons pointé les aberrations voire le cynisme d’un système qui recrute, en tant que contractuels, exactement les mêmes profils que les personnes à qui on refuse la titularisation aujourd’hui. Par ailleurs, cela interroge sur la qualité de la formation proposée aux stagiaires dans cette discipline, en particulier sur les aspects didactiques. Le 4ème licenciement est en anglais.

Ces chiffres sont à comparer à ceux concernant les certifiés : sur les 534 certifiés stagiaires de l’an dernier, 20 sont en prolongation, 22 en renouvellement et 1 (en histoire-géographie) est licencié.

En choisissant de réunir cette CAPA seulement en septembre, quand les opérations de rentrée ont déjà eu lieu et que les stagiaires ont le sentiment que tout est déjà joué concernant leur titularisation, l’administration ne nous permet pas d’exercer notre rôle d’élus du personnel de manière satisfaisante. Rappelons que les agrégés n’ont que cette CAPA pour faire valoir leurs arguments face aux décisions de l’administration. Or, les agrégés qui sont proposés au renouvellement ont bien entendu commencé une nouvelle année de stage ; quant à ceux qui sont proposés au licenciement, ils ont certes été formellement affectés en établissement à la rentrée, mais on ne leur a pas confié d’élèves, considérant qu’ils étaient d’ores et déjà licenciés, et ce sans même prendre la peine de les informer clairement sur leur situation à la rentrée : ainsi, les agrégés potentiellement licenciés reçoivent une affectation, à laquelle ils se rendent pour s’ y entendre dire le jour de la rentrée qu’ils ont disparu des bases. Que dire, de notre côté, à des personnes qui nous demandent d’une part de défendre leur dossier, et qui, incidemment, nous demandent conseil sur leur éventuel déménagement pour rejoindre leur poste : que tout est déjà joué et que ce n’est pas la peine de compter sur la CAPA et la CAPN ? Mais alors pourquoi nous confieraient-ils leur dossier ? Il s’agit donc bien à notre sens d’un contournement de la CAPA car pour certaines situations, quand bien même nous déciderions de revenir sur certaines décisions, l’année de stage est déjà entamée, les nouvelles classes prises en charge, les contacts avec le tuteur sont pris et l’emploi du temps en lien avec l’ESPE est établi, bref l’année est lancée.

Concernant les collègues qui seraient proposés au licenciement, nous avons donc demandé à ce que, en attente de la décision de la CAPN et pour clarifier la situation, ils puissent être formellement rattachés dans un établissement proche de leur domicile tout en n’ayant pas à prendre en charge de classes pour les quelques premiers jours de l’année.

Cette CAPA de titularisation ne concerne que les agrégés mais nous souhaitons également qu’à l’avenir, une CAPA soit convoquée pour les certifiés, l’avis de la rectrice n’étant pas lié à celui du jury.






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales