Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil >> Catégories / Disciplines >> CPE
Partager cet article :

Publié le : 31 mai 2016

Rencontre nationale sur le métier de CPE

Le mardi 24 mai, s’est tenue la troisième rencontre nationale sur le métier de CPE organisé par le SNES autour du thème « la jeunesse et ses engagements ».

Nous avons pu échanger avec deux chercheuses Anne BARRERE (1) et Valérie BECQUET (2) sur la notion d’engagement des jeunes.
La première montrant comment les pratiques juvéniles culturelles et numériques passent au premier plan face aux institutions scolaires ou familiales.
La seconde s’intéressant aux formes contemporaines d’engagement des jeunes scolarisés ou non. Par ailleurs, son travail sur le CVL est éclairant sur les préoccupations des CPE liées à l’activité de la vie lycéenne et collégienne.

Voici quelques témoignages suite à cette rencontre :

Guillaume
« De mon côté c’était une expérience vraiment enrichissante, autant la matinée avec des interventions très intéressantes, que l’après-midi. J’ai vraiment ressenti pour la première fois que j’étais entouré de personnes qui me comprenaient, et qui disaient des choses vraies. Ce discours de vérité ! Trois années de métier et c’est la première fois que je l’entends, ça fait du bien.
Les batailles à venir sont nombreuses, et même si l’ambiance générale est plutôt morose le simple fait d’être là avec les collègues et de voir qu’il existe un véritable espace de dialogue apportait une lueur d’espoir
 ».

Jean Pierre
« Une matinée de réflexion enrichissante et de qualité :
Deux sociologues nous ont rapporté le résultat de leurs recherches. Eurêka ! les jeunes s’engagent. Certes les lieux sont différents, moins dans les partis politiques (quelle surprise !) , moins dans les syndicats (à nous d’en montrer l’intérêt ...) mais plus de confiance dans les associations. Certes la temporalité change, moins longtemps, de temps en temps, avec des moments de coupure... C’est dans ce cadre que nous CPE, devons agir avec nos élèves. Et voilà le parcours citoyen qui revient à la charge...
Un après-midi de revendications :
Retour sur la circulaire de missions, les batailles syndicales, les victoires (oui il y en a eu !) , les chantiers actuels et futurs. Des échanges instructifs qui redonnent du dynamisme à notre combativité.
Une expérience à renouveler sans modération et sans modérateurs comme cela a été le cas
 »

Gilles
Que cela fait du bien de réfléchir : le nez dans le guidon toute la journée empêche la distance et la réflexion !
Alors quand deux chercheuses viennent conforter des démarches, cela rassure et redonne de l’entrain.
Dommage que le débat de l’après midi soit revenu sur des discussions déjà ressassées.
Cette journée m’a aussi permis de retrouver d’anciens collègues et de faire connaissance avec d’autres de ma nouvelle académie.

Elyane
La rencontre des CPE du Snes sur le thème de l’engagement m’a beaucoup intéressé car elle a permis d’ouvrir certains horizons sur le travail et les relations avec les jeunes.
Effectivement, nous voulons que les élèves s’investissent dans les établissements scolaires alors qu’il s’agit de lieux de contraintes et leur expression n’est pas valide pour beaucoup d’adultes.
Cette matinée questionne les jeunes mais on devrait aussi se questionner sur notre engagement professionnel : cela renvoie à notre propre engagement, à nos valeurs, à notre implication citoyenne.
J’ai appris qu’il y avait des activités « post it » et des activités « timbres », amusant !! je pense que je vais me saisir des ouvrages de ses chercheuses pendant mes vacances pour un retour en théorie sur ma pratique.
L’après midi était plus animé car la réforme du collège , le décret sur le redoublement , les batailles sur les points de nos missions mettent les personnes en effervescence sans compter les tensions du fait de la loi travail.
Là aussi je rejoins les collègues qui disent que l’on doit être solidaires des grévistes et nous montrer même si on n’est pas directement touché mais peut être le sera-t-on un jour !
Expérience à renouveler !

Enfin, un lien vers le retour de cette journée dans les médias :
http://www.snes.edu/Promesse-tenue.html
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/05/25052016Accueil.aspx

Le secteur académique CPE

(1) Anne Barrère a publié en 2011, chez Armand Colin, L’éducation buissonnière, quand les adolescents se forment eux-mêmes

(2) Valérie vient de coordonner un ouvrage collectif aux éditions Syllepse, Jeunesses engagées






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales