Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 2 novembre 2016

Que recouvre l’obligation d’évaluation des élèves ?

L’acte d’évaluation ne se réduit pas à la notation. C’est un acte complexe, quasi-quotidien pour les enseignants, qui fait partie intégrante de l’acte d’enseigner. Il comporte de nombreux aspects ou de nombreuses formes que nous ne pouvons développer ici (formative, sommative, certificative, diagnostique...). Ancré dans un processus d’apprentissage, l’évaluation est l’occasion d’un dialogue plus ou moins riche, plus ou moins codifié, plus ou moins négocié entre l’élève et l’enseignant, et de façon plus sporadique, parfois plus contraint, entre l’enseignant et la famille. C’est le côté « pédagogique » de l’évaluation. Il est important de donner au jugement sur le travail scolaire sa réelle dimension de formation et non de sanction sur la personne. Une évaluation n’est pas un jugement de valeur...

L’enseignant maître de l’évaluation de ses élèves

Si l’enseignant doit évaluer ses élèves chaque trimestre, il ne peut être contraint à une forme particulière d’évaluation par le chef d’établissement, ni se voir imposer un nombre minimal de notes par trimestre, par exemple. C’est lui qui décide de présenter l’ensemble de ses notes ou une moyenne dont il décide du calcul. Mais il a tout intérêt à travailler de manière transparente avec les élèves en expliquant la prise en compte ou non de certaines évaluations, les coefficients éventuels dans le bilan trimestriel pour éviter les « surprises », facteurs de malentendus préjudiciables au bon fonctionnement de la classe. Si un service de consultation des notes existe, il n’y a aucune obligation à y inscrire les notes des élèves. L’Inspecteur pédagogique de la discipline est le seul habilité à intervenir sur le contenu et la forme de l’évaluation des enseignants.


La mise en place du LSUN (Livret scolaire unique numérique)

Application dès la fin du 1er trimestre de cette année théoriquement mais une très grande disparité d’un établissement à l’autre, à la fois en terme d’information et de mise en pratique.

Le SNES appelle

1- à ne rien se laisser imposer et à faire valoir sa liberté pédagogique

2- à ne pas renseigner les rubriques du LSUN directement liées à la réforme, donnant un travail supplémentaire et inutile donc celles cocnernant les parties de programmes, l’AP, les EPI et les parcours.

Les épreuves communes sont-elles obligatoires ? (brevet blanc, bac blanc, devoirs communs, ...)

Elles peuvent être décidées collectivement par les équipes pédagogiques, mais elles ne peuvent être imposées à un enseignant qui les refuse. Un dialogue avec l’ensemble de l’équipe disciplinaire est cependant préférable afin d’aboutir à une position commune ou en tout cas explicite, afin d’éviter un sentiment d’arbitraire et d’injustice aux élèves.






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales