Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 27 février 2017

Les établissements de l’académie mobilisés pour la rentrée 2017

Le rectorat prétend donner toujours plus de moyens aux établissements, dans les faits, ce sont les logiques de redéploiement qui sont à l’œuvre. Dans les collèges et lycées de l’académie, les équipes se mobilisent : il s’agit bien d’opposer aux logiques strictement comptables les réalités du terrain afin d’obtenir les conditions de travail et d’étude nécessaire à la réussite de tous les élèves (diminution des effectifs par classe, dédoublements et groupes pour assurer le suivi et l’aide, moyens pour lutter contre le décrochage scolaire, …)

Vous trouverez ci-dessous la liste des établissements mobilisés dans le cadre de la préparation de la rentrée 2017

  • Collège des Gratte-ciel - Villeurbanne

Personnels en grève le mardi 7 mars contre la baisse des moyens

PDF - 28.7 ko
Communioqué de presse
  • Collège Papire Masson - Saint Germain Laval (42)

Audience à l’inspection académique de la Loire lundi 6 mars

  • Collège Eugénie de Pomey - Amplepuis (69)

Audience à l’IA du Rhône le jeudi 16 mars

  • Lycée Condorcet : SAINT PRIEST :

— la motion que nous avons présenté au CA pour demander davantage d’heures pour ouvrir la 2ème Terminale L que nous aurons à la rentrée a été très bien accueillie (20 voix pour, 2 voix contre, 4 abstentions).

PDF - 52.1 ko
Motion

— Les parents d’élèves et les élèves se sont d’ailleurs joints à notre demande d’audience au Rectorat.

PDF - 47.1 ko
Courrier Rectrice
  • Lycée A. Camus - Rillieux

— Motion DHG adoptée par 14 voix pour 7 abstentions

Word - 12.6 ko
Motion DHG

— Motion présentée au CA du lycée Sermenaz le 13 février et du lycée Albert Camus le 14 février 2017.


Les personnels et les enseignants des lycées Sermenaz et Albert Camus tiennent à dénoncer l’opacité du projet de rattachement du lycée Sermenaz au lycée Albert Camus. Mais ils sont aussi inquiets des conséquences possibles des économies d’échelle liées à ce rapprochement.

A ce jour, nous ne disposons d’aucune information ou document officiel émanant du rectorat au sujet de ce rapprochement qui risque d’aboutir à la création d’une cité scolaire dans un premier temps, puis d’un lycée polyvalent, nous le déplorons fortement.

Nos inquiétudes portent sur les risques de disparition de postes pourraient impacter des personnels en vie scolaire, des personnels de direction et d’administration, des documentalistes, et des personnels ATOS. Cette disparation ne peut que détériorer les conditions d’encadrement des élèves et donc leur réussite, alors que nos établissements comptent des élèves en difficulté et en situation de décrochage.

Dans ces conditions, nous nous opposons à ce projet de rapprochement.

  • Lycée La Martinière Monplaisir - Lyon 8è

CA le jeudi 16 février : vote contre la DHG (12 contre - 11 pour) et vote pour la motion ci-dessous.

Word - 23 ko
Motion

Demande d’audience au rectorat commune aux élus enseignants et parents d’élèves.

  • LPO Jacques Brel - Vénissieux
    — DHG rejetée
    — CA revconvoqué
  • Collège Clemenceau - Lyon 7 CA le lundi 13 février - motion ci-dessous
PDF - 43 ko
Motion
  • Lycée Simone Weil St priest en Jarez (42) audience à l’inspection académique de la Loire le mercredi 8 février
  • Collège Jules Romain St galmier (42) audience l’IA le mercredi 8 février
  • Lycée Albert Camus - Firminy (42) Audience à l’IA de la Loire le 8 février En grève le jeudi 9 février
  • Lycée C Chaplin- Décines (69)
    — Lors du CA du lundi 13 février, la DHG a été rejetée (18 contre - 3 pour - 2 abstentions) ;
    — nous sommes reçu en audience le mercredi 15 février.
    — Motion présentée au CA
Word - 13 ko
Motion DHG
  • Lycée La Martinière Diderot - Lyon

— 2è CA du mardi 14 février, la DHG a de nouveau été rejetée et une demande d’audience a été adressée à Madame la Rectrice avec les parents élus de la FCPE et de la PEEP

— Mercredi 8 février nous avons voté contre le tableau de répartition proposé par le chef d’établissement (11 contre, 4 abstentions, 3 pour).

PDF - 319.8 ko
Motion

Le deuxième CA aura lieu mardi 14.
Nous demanderons une audience, si rien n’a bougé d’ici là.

  • Collège de Gratte Ciel - Villeurbanne

— refus de la DHG au CA du 9
— appel à la grève le16 février

PDF - 68.3 ko
Courrier à l’IA
  • Collège Raoul Dufy - Lyon 3è

CA le 9 février, deux motions ont été présentées et adoptées, l’une pour dénoncer la DHG et l’autre pour dénoncer la décision de la Métropole de confier la gestion de notre cantine à une entreprise-tiers.

OpenDocument Text - 8.4 ko
Motion DHG
OpenDocument Text - 7.2 ko
Motion cantine
  • Lycée Ampère - Lyon 2è

La DHG a été repoussée lors du CA ce soir au lycée Ampère - Lyon 2è.
En pj la motion de la liste SNES-FSU lue juste avant le vote.
Nous allons demander une audience au rectorat.
Nouveau CA la semaine prochaine

Word - 22.5 ko
Motion DHG
  • Collège E de Pomey - Amplepuis

notre DHG a été rejetée en CA jeudi 2 février.
Ci-dessous la motion signée par 11 membres du CA (dont parents d’élèves). Nous sommes en train de rédige rune demande d’audience.

Word - 25 ko
Motion CA
  • Collège Longchambon - Lyon 8e

DHG rejetée lors du CA du 6 février 2017

  • Collège J MACE - Villeurbanne

grève le lundi 13 février pour dénoncer la dégradation du climat scolaire dans l’établissement et exiger davantage de moyens pour la rentrée prochaine. Une délégation sera reçue en audience le mardi 14 février.

Word - 24 ko
Motion
  • Lycée G. BRASSENS : Rive de Gier

Le lycée est en grève le 7 février pour dénoncer le manque de moyens pour la rentrée 2017

  • Collége Gabriel Rosset - Lyon

Les enseignants seront en grève le mardi 7 février et se rassembleront devant le rectorat le même jour à 14h pour dénoncer notamment la dégradation du climat scolaire dans l’établissement et le manque de moyens pour assurer le suivi et l’encadrement des élèves.
Ce mouvement fait suite à une première journée de grève le 5 janvier.
Communiqué de presse ci-dessous :

PDF - 41.4 ko
Communiqué de presse
  • Lycée Colbert - Lyon

Plus de moyens au Lycée Colbert ?

Notre récente inscription sur la liste des lycées difficiles nous a un temps laissé croire que la spécificité du Lycée Colbert était enfin reconnue (augmentation du nombre d’élèves en grande difficulté scolaire et sociale, l’absentéisme, incivilités diverses…), et que nous allions être dotés de moyens supplémentaires.
Or, non seulement les effectifs en Seconde ne seront pas limités à 30, mais les prévisions annoncent des classes encore plus surchargées que l’an dernier.
Alors que nous pensions pouvoir compter sur des moyens supplémentaires, le H/E est resté parfaitement stable, et nous aurons moins de dédoublements, notamment en filière STMG.

De surcroît se trouve pérennisée l’ouverture d’une 3e TSTMG (destinée notamment à accueillir les doublants du bassin, public souvent difficile), qu’on nous avait attribuée en Juillet dernier en nous assurant que la mesure était provisoire.
La consternation laisse place à la colère et : les collègues du lycée Colbert vont se mobiliser en CA, rédiger une motion et demander une audience à l’IA pour demander à ce que la reconnaissance des difficultés s’accompagne enfin de moyens.

  • Cité scolaire Jacob Holtzer - Firminy

Vendredi 27 janvier une forte mobilisation à la Cité Jacob Holtzer (Firminy)
Plus de 50% des professeurs du LEGT et 75% du LP, soutenus par d’autres personnes de la Cité Scolaire ont protesté contre la baisse des moyens et contre la suppression du seuil de 30 élèves en classe de seconde. Nous avons profité du CTSD qui se déroulait le matin pour faire entendre nos revendications dans les médias grâce à cette journée de grève et de rassemblement devant l’IA avec la participation de quelques collègues du lycée Albert Camus. Une lettre pétition a été donnée en main propre par notre secrétaire départementale, Sandrine Melot, à M.Batailler.

Les conséquences de cette diminution drastique de nos conditions de travail vont être importantes. La population de Firminy se paupérise de plus en plus et le taux de boursier ne cesse d’augmenter. La grande mixité sociale et de niveau scolaire à laquelle nous sommes confrontée est une chance à condition que nous ayons des effectifs peu importants pour arriver à aider au mieux nos élèves. La conséquence pour les collègues s’est bien évidemment un complément de service dans un autre établissement pour certains et pour d’autres une perte de poste...

.
La prochaine étape est la demande d’audience à l’IA. Nous sommes prêts à poursuivre l’action, la réussite de nos élèves nous semble plus importante qu’une politique de restriction budgétaire pour l’Éducation Nationale !!






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales