Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 9 juin 2017

Stagiaires : Retour sur une année de formation intenable !!

L’ESPE de Grenoble en grève, suivi bientôt d’actions à Paris, Bordeaux et d’autres encore : tous les stagiaires sont à bout de souffle à l’issue de cette année éreintante et souhaitent le faire entendre à leur employeur. Le ministère voudrait les dégouter du métier qu’il ne s’y prendrait pas autrement… L’académie de Lyon n’a pas échappé au mécontentement général, et nous avons rencontré des stagiaires fatigués et stressés lors de nos permanences, stages et AG organisés cette année pour tenter d’interpeller l’administration sur une plateforme de revendications communes. Ce qui n’est pas toujours évident l’année où se joue la titularisation …

Nous avons alors mené l’enquête, las que le rectorat considère nos remontées comme des épiphénomènes, nous vous en proposerons une analyse plus fine lors d’un prochain bulletin. Le SNES Lyon, qui syndique près d’un stagiaire sur deux, peut prétendre à faire entendre (et défendre) la voix de nos collègues entrant dans le métier, n’en déplaise à notre employeur, qui reste sourd, voire cynique, face à leurs demandes. Depuis le début de l’année, se multiplient démissions, arrêts de travail et situations de découragement, voire résignation.

Cette année ne leur laisse aucun répit, près de quatre stagiaires sur dix déclarent travailler entre 41 et 50 heures par semaine. Et près du quart plus encore. La situation semble fortement liée à la formation suivie, instaurant de grandes disparités entre stagiaires. Ainsi lorsque 11% des stagiaires inscrits en DU 5 (déjà titulaires d’un M2MEEF) déclarent travailler entre 51 et 60 heures par semaine, c’est 7 points de plus pour ceux inscrits en DU 4-6 (titulaires d’un M2 autre que MEEF) et le double pour ceux devant valider le M2MEEF. Ces derniers sont d’ailleurs les seuls à déclarer travailler jusqu’à 70 heures par semaine, à 17% tout de même.

Il est temps de reconsidérer réellement la place du concours et les modalités de formation pour harmoniser ces différentes situations vers le haut !!






Les autres articles de cette rubrique datant de mois de 3 mois



 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales