Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil >> Catégories / Disciplines >> TZR
Partager cet article :

Publié le : 20 octobre 2017

Les rendez-vous de carrière pour les TZR

A- Le contexte général

Depuis le 1er septembre 2017, date du reclassement PPCR, tous les professeurs — certifiés et agrégés — évoluent désormais dans les nouvelles grilles de carrière : pour les TZR, en pratique compte tenu de l’âge des intéressés, il est surtout question de la classe normale et de ses 11 échelons. Pour les autres grades (hors-classe et classe exceptionnelle), voir l’article https://www.snes.edu/Salaires-Carri...
L’évolution dans la classe normale se fait désormais à un rythme unique, autrement dit, la durée de passage d’un échelon à un autre est la même pour tous. Ainsi, les notes (administrative et pédagogique) ont-elles disparu et, avec elles, l’inspection telle qu’on la connaissait.

Pour autant, l’évaluation des professeurs n’a pas, elle, disparu : elle prend la forme des rendez-vous de carrière. Prévus pour avoir lieu au 6e, au 8e et au 9e échelons de la classe normale, les rendez-vous de carrière devraient répondre à un nouveau formalisme qui semble déstabiliser les rectorats.

Pour les enseignants, un rendez-vous de carrière, schématiquement, est constitué d’une visite de l’IA-IPR dans la classe, d’un entretien avec cet IA-IPR et d’un entretien avec le chef d’établissement. Ces opérations donnent lieu à un positionnement du professeur dans une grille d’évaluation de compétences : https://www.snes.edu/Bienvenue-dans-la-rubrique-Rendez-vous-de-carriere.html

Cependant, la possibilité pour les professeurs de contester leur évaluation contraint l’administration à respecter certaines formes :

  • le professeur est informé en juin de l’année précédente qu’il aura un rendez-vous de carrière l’année suivante (le ministère indique un lien vers un « document de référence » ) ;
  • le rectorat notifie au professeur un mois à l’avance ses dates de rendez-vous de carrière (inspection et entretiens) ;
  • le rectorat informe le professeur du résultat de son évaluation, ainsi que les voies et délais pour la contestation éventuelle.

Enfin, l’enjeu, en matière de carrière, de cette évaluation (au 6e et au 8e) consiste en un classement de l’ensemble des professeurs évalués pour n’accorder une accélération de carrière de 1 an qu’aux 30% les mieux évalués : un enjeu, somme toute, d’une importance modérée...

B- Les difficultés spécifiques aux TZR

En cette période de mise en œuvre des nouvelles modalités d’évaluation, il semblerait que le respect de ces formes pose, dans le cas des TZR, des difficultés à l’administration : les TZR doivent donc être particulièrement vigilants.

Quelques points sur lesquels porter son attention :

  • 1- Suis-je concerné cette année par un rendez-vous de carrière, le rectorat ayant « oublié » de m’informer en juin dernier ?

Il semblerait que le rectorat ait des difficultés à localiser ses TZR... Si vous avez un doute sur votre situation de carrière, faites le point rapidement avec le SNES : peut-être vous faudra-t-il interpeller le rectorat...

  • 2- Avec quel chef d’établissement l’entretien du rendez-vous de carrière va-t-il avoir lieu ?

Pour les TZR, c’est une question non négligeable. L’entretien doit se faire avec le chef d’établissement du rattachement administratif, dont il est notoire qu’il connaît bien les TZR administrativement liés à son établissement (certains n’ont jamais été affecté pour effectuer tout ou une partie de leur service dans cet établissement !) ... Le chef d’établissement du RAD devra donc (logiquement...) prendre contact avec les chefs des établissements d’exercice ce qui se faisait déjà au moment de la notation administrative annuelle. Cependant, le déroulement de d’un entretien suppose d’autres enjeux.

Si vous êtes concerné, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour évoquer la situation et voir ce qui peut être fait au mieux.

  • 3- Le rendez-vous de carrière pour accentuer les pressions de type « néo-managériales » : ne pas se laisser faire !

Remettre le document de référence n’est pas une obligation, il peut être complété pour servir d’aide personnelle aux entretiens mais ne peut être en aucun cas exigé par la hiérarchie.

Dans cette période de flou propre au situation transitoire, les petites manœuvres vont aller bon train et nous pouvons compter sur nos hiérarchies administrative et pédagogique pour raconter n’importe quoi afin de maintenir ou augmenter leurs pouvoirs respectifs. Le principe de la liberté pédagogique des professeurs demeure intact.

Le SNES permet aux TZR de s’informer et de se former pour ne pas subir. Adhérer, participer aux formations syndicales, nous contacter : autant de gestes pour conserver ou recouvrer la maîtrise de son métier.






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales