Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Les permanences sont fermées à partir du vendredi 13 juillet. Elles ré-ouvriront le jeudi 23 août à 14h30. Vous pouvez nous joindre par mail au ( s3lyo@snes.edu )
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil >> Catégories / Disciplines >> CPE
Partager cet article :

Publié le : 22 juin 2018

Barème dotation CPE

Le rectorat a transmis aux organisations syndicales un barème de dotation pour les postes de CPE par établissement. Ce barème a été décidé en dehors de toute consultation syndicale en amont.

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une règle à calcul.

Un CPE par établissement plus un poste supplémentaire par tranche entière soit un CPE pour 400 élèves en REP et REP+, un CPE pour 500 élèves en collège, un CPE pour 600 élèves en lycée.

Ces chiffres sont appliqués sans points de référence ou de comparaison.
A quel moment est-il pris en compte la spécificité des établissements scolaires ? En effet, si l’on appliquait les critères retenus, plus de quatre vingt postes pourraient être supprimés !

En revanche, d’autres critères légitimes sont curieusement oubliés, par exemple, la prise en charge des effectifs de demi-pensionnaires, la multiplicité des sites, la superficie des locaux ou l’intégration des élèves à besoin éducatif particulier, dans les différents dispositifs, tels que SEGPA, ULIS, UPE2A ou IME. La surcharge de travail n’est donc pas prise en compte, ni dans la dotation des CPE, ni dans celle des AED. Par ailleurs, la suppression progressive des contrats aidés (CUI) détériore encore les conditions de travail des vies scolaires.

Nous avons obtenu lors du CTA le 15/06/18, que les organisations syndicales soient associées lors de la prochaine discussion du barème. Le SNES-FSU est intervenu le 18/06/18 en CAPA du mouvement intra sur cette question et la réponse du président de la CAPA a été « je ne peux pas me prononcer, mais au regard de l’appréciation de l’écart entre la dotation théorique et la dotation réelle, on devra revenir sur des situations qui posent des interrogations ». Vous pouvez compter sur SNES-FSU pour suivre ce dossier de près




( 70.5 ko)




Les autres articles de cette rubrique datant de mois de 3 mois


 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales