Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 24 mai 2020

AESH et réouverture des établissements

Le ministère a fait du retour en classe des élèves en situation de handicap une de ses priorités, sans pour autant s’en donner les moyens. Le SNES-FSU partage l’ambition d’une école inclusive, mais toujours dans le respect du protocole national de sécurité sanitaire. Or dans la très grande majorité des cas, l’accompagnement des élèves est incompatible avec les règles de distanciation physique et les gestes barrière.

Un protocole spécifique a été publié, mais pour le SNES-FSU, ses préconisations sont en deçà du protocole national.

  • Concernant le port du masque, ce protocole ne tient pas compte des conditions spécifiques d’exercices des AESH. Il est notamment écrit que, alors que le port du masque grand public est obligatoire pour les personnels lorsqu’ils sont en présence des élèves, celui-ci est « recommandé pour les AESH »
  • Concernant l’exercice des missions : On peut lire plus loin que : « Les AESH poursuivent leur mission d’assistance aux élèves pour faciliter l’accès à l’apprentissage. Cette mission - qu’il s’agisse d’expliquer ou de reformuler une consigne, d’adapter des supports, d’aider et de faciliter l’expression et la communication, d’assister dans l’écriture et la prise de notes, d’encourager l’élève, de lui apporter une aide ponctuelle, … - peut s’accomplir dans la majorité des cas en respectant la distanciation physique dans une classe où le nombre d’élèves sera réduit. »

Le SNES-FSU a toujours fait de la sécurité des personnels et des élèves une priorité absolue et a alerté le CHSCT ministériel dès le 7 mai sur l’absence de prise en compte des spécificités liées aux missions des AESH.

Considérant que ce protocole n’apporte rien en matière de protection des personnels et qu’au contraire il incite les hiérarchies locales à mettre les AESH dans des situations dangereuses, le SNES-FSU appelle les collègues à s’en tenir aux termes du décret 2020-548 du 11 mai 2020, notamment son article 12, et à l’avis du conseil scientifique du 24 avril.

Chaque situation doit être examinée à l’aune de ces recommandations et à chaque fois que les conditions de reprise ne permettent pas de les respecter, le SNES-FSU invite les AESH à






 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales