Logo du SNES

Adhérez au SNES

Rechercher :

Permanences
du lundi au vendredi
de 14h30 à 17h30

Teléphone : 04 78 58 03 33

Ecrire au SNES Lyon :
Enveloppe
Suivre le SNES Lyon :
FB TW
Actions
Album photo
CARRIERE - MUTATIONS
Catégories / Disciplines
Description de l’académie
Publications
Vie interne du SNES

Plan du site

Partager cet article :

Publié le : 28 août 2020

Collège : 2020 sous tension !

Le contexte sanitaire fait de cette rentrée 2020 une rentrée exceptionnelle or nous restons dans le « flou ». Le protocole national est insuffisant : un protocole allégé, qui reste très en deçà de la réalité sanitaire, d’autant plus que le département du Rhône est classé désormais en « rouge », un protocole qui passe sous silence la réalité de la vie d’un établissement : toujours rien sur les salles spécifiques, le CDI, la demi-pension, les internats etc. , peu d’information sur la procédure en cas de Covid dans une classe... il y aura nécessairement des ajustements locaux, en fonction de la circulation du virus, mais il est absolument nécessaire d’avoir un cadre national, notamment dans une dimension de prévention. Il ne s’agit pas d’empêcher la rentrée mais de la sécuriser pour permettre à toute la communauté éducative de rentrer dans de bonnes conditions et de faire de la prévention afin d’éviter la fermeture totale des collèges, lycées et CIO.

Or le Ministre semble plus dans la gestion approximative de la crise au présent plutôt que dans la prévention.
Toutes les informations sur la préparation de la rentrée concernant le protocole sanitaire ici : http://www.lyon.snes.edu/spip/spip....

Les effectifs, ça explose !
2400 élèves en plus dans les collèges de l’académie ... le seuil de 30 élèves par classe est largement dépassé dans de très nombreux établissements en cette rentrée 2020 !
En guise de palliatif au manque de postes, les professeurs sont désormais contraints d’accepter deux heures supplémentaires au lieu d’une au mépris de la charge de travail, de la fatigue et de la perte de sens professionnel.
Alors alors qu’il va falloir recréer les dynamiques de classe, faire le bilan des mois de confinement, ... le SNES-FSU exigeait des postes d’enseignants mais aussi de CPE, AED, PsyEN, infiormières, etc pour accompagner les élèves et permettre des groupes réduits mais non ! le ministère préfère maintenir les classes surchargées et donner quelques heures supplémentaires ! Les choix ne sont pas à la hauteur des enjeux !

Evaluations de 6è
Les tests de positionnement voulus par le ministre et organisés la seconde quinzaine de septembre en Français et Maths constituent officiellement, pour le ministère, le seul remède ou presque à tous les maux, à charge pour chaque établissement de trouver les moyens horaires nécessaires à la remédiation dans le cadre d’un accompagnement personnalisé sorti des emplois du temps et financé sur la dotation d’autonomie… autrement des évaluations pour identifier éventuellement les difficultés mais aucun moyen pour y remédier concrètement ! Ce n’est pas de nouvelles évaluations dont les élèves ont besoin mais d’aménagements des programmes pour leur donner le temps de rentrer dans les enseignements en ce début d’année. Après des mois d’isolement, de déstabilisation, les élèves ont besoin que soient recréées des dynamiques pédagogiques collectives et de retrouver confiance. Les équipes ont surtout besoin qu’on leur donne du temps pour adapter leurs progressions et programmations au regard de cette rentrée hors norme.

Encore des modifications de programmes !
« Les enjeux relatifs aux changements climatiques, à la biodiversité et au développement durable » sont renforcés dans tous les programmes du collège à cette rentrée, les alourdissant. Si dans certaines disciplines des ajouts peuvent être pertinents, dans d’autres ils conduisent à des approches réductrices.






Les autres articles de cette rubrique datant de mois de 3 mois





 
Contacter le Webmaster du site | Retour en haut de la page | Site réalisé sous Spip | Creative Commons License | Mentions légales